Franchise et retraite : se constituer un bon patrimoine

Franchise et retraite : se constituer un bon patrimoine

Le 6 février 2020 par Hugo Giroud

Pour profiter des beaux jours et vivre confortablement après avoir longuement travaillé, il est important de bien préparer sa retraite. Pour cela, certains n’hésitent pas à investir en démembrement ou dans les placements immobiliers. D’autres préfèrent souscrire à une assurance vie et bénéficier de ses avantages. L’objectif reste le même pour tous : se constituer un patrimoine. Cuisines AvivA vous explique pourquoi la franchise peut, elle aussi, venir gonfler votre tirelire dans l’optique d’une retraite bien méritée.

Préparer sa retraite lorsque l’on est franchisé

Ouvrir une entreprise en franchise compte de nombreux avantages : on devient son propre patron et on quitte enfin le salariat. Si l’indépendance de la franchise a convaincu de nombreux Français (plus de 75 000, pour être précis), peu ont conscience du potentiel « retraite » de cette forme entrepreneuriat. La franchise permet de se constituer un patrimoine tout au long de son contrat.

Le franchisé doit anticiper et préparer sa retraite, sans quoi il peut se retrouver au pied du mur au moment venu. Si la franchise commerciale est plus sécurisée que les autres modes de commerce organisés, elle n’est pas sans risque. Aujourd’hui, la concurrence est rude et il faut s’investir pour faire tourner son fonds de commerce. En outre, le franchisé est un dirigeant et, avec le statut travailleur indépendant ou assimilé-salarié, il doit anticiper sa retraite suffisamment tôt.

En France, la moyenne d’âge des franchisés est de 47 ans. La majorité d’entre eux disposent donc encore de dix à vingt-cinq ans pour faire évoluer le montant de leur retraite. Chez Cuisines AvivA, nous accueillons différentes tranches d’âge au sein de notre réseau ; tous nos collaborateurs franchisés ont l’opportunité de faire pencher la balance de leur côté afin de préparer leurs beaux jours.

Faire un bilan de retraite quand on travaille en franchise

Dès vos quarante ans, vous devez anticiper votre retraite. Un bilan de retraite objectif vous permettra d’estimer le montant de la pension que vous toucherez. Ce bilan est constitué de votre retraite de base et de votre retraite complémentaire, qui varient selon vos revenus et votre régime. A la tête de votre entreprise, vous êtes affilié au Régime général de la Sécurité sociale et bénéficiez d’une couverture spécifique.

Calculer sa retraite n’est pas facile mais bel et bien essentiel. Il se peut que les caisses de retraite omettent une partie de votre parcours, ce qui engendre alors des pertes financières. Réaliser un bilan de retraite permet de régulariser votre situation et de garder un œil sur le montant de votre future pension, qui fluctue selon la revalorisation annuelle.

Pension de base = Salaire annuel moyen x Taux de liquidation x (Nombre de trimestres cumulés /Nombre de trimestres requis)

Pension complémentaire = Nombre de points cumulés x Valeur annuelle du point

Des experts comptables spécialisés peuvent encadrer les franchisés pour évaluer leur patrimoine professionnel et privé. Tous les facteurs déterminants sont alors pris en compte : statut du conjoint, groupe familial, donations déjà faites ou envisagées aux enfants, besoins particuliers, etc.

Se constituer une bonne retraite grâce à la revente du fonds de commerce

Le principal atout du franchisé consiste au fruit de la revente du fonds de commerce. Autrement dit, à la sortie du contrat, le franchisé revend l’ensemble de ses biens mobiliers et de ses droits d’activité à son successeur.

La cession du fonds de commerce doit néanmoins être validée par le franchiseur, auquel le candidat doit être présenté. Le repreneur doit répondre aux critères et aux valeurs du réseau de l’enseigne. Si ce n’est pas le cas, le franchiseur peut bien évidemment refuser sa candidature. Toutefois, il lui est interdit de bloquer plus de trois à quatre candidats et d’empêcher ainsi le franchisé de toucher le fruit de la revente. Il est également possible pour le franchiseur de trouver lui-même un repreneur au fond de commerce, c’est une solution 100% gagnante pour le franchisé vendeur de son fond de commerce.

Enfin, si le franchisé a acheté son local commercial, il peut le revendre à son successeur et compléter encore davantage sa tire-lire « retraite ». Il lui est également possible de souscrire un ou plusieurs contrats de type Madelin (compléments de pensions de retraite et de compléments de garanties de prévoyance personnelle par cotisations). Les franchisés TNS (travailleurs non-salariés) bénéficient alors de garanties supplémentaires.

Investir en franchise ne permet pas seulement de booster votre carrière. En devenant franchisé, vous avez l’opportunité d’augmenter votre future pension de retraite. En la préparant bien en amont et en élaborant une stratégie de revente de votre fonds de commerce, vous vous assurez une retraite confortable dès la fin de votre contrat de franchise. Intéressé par la franchise pour vous constituer un bon patrimoine ?

 

 Faites-nous part de votre projet ! ⬇


Créez votre entreprise dans le meuble en devenant franchisé et préparez votre retraite.

Vous souhaitez rejoindre un concept gagnant ? Vous souhaitez monter votre enseigne cuisiniste ? Vous avez des interrogations sur la faisabilité d’un projet et les étapes d’ouverture ? Contactez ou prenez rendez-vous avec l’équipe développement AvivA, nous sommes à l’écoute de votre projet.