Franchise VS concession

Franchise VS concession

Le 11 mai 2022 par Doriane

Vous souhaitez entreprendre mais ne savez pas comment vous y prendre ? Parmi les différents modes de commerce organisé, la franchise et la concession ont le vent en poupe. Toutes deux permettent de créer une entreprise en bénéficiant de certains atouts dès le départ. Mais pour quel contrat opter ? La franchise, qui séduit de plus en plus de Français, ou la concession, qui permet de jouir d’une exclusivité territoriale sur des produits ? Cuisines AvivA revient sur ces deux formes d’entrepreneuriat pour vous aider à prendre votre décision, comme nous l’avions déjà fait pour la franchise VS la licence de marque.

Contrat de franchise et contrat de concession

Pour devenir entrepreneur, l’auto-entrepreneuriat n’est pas la seule solution. Plusieurs formes d’entrepreneuriat vous permettent de créer votre entreprise et de prendre la tête d’un business. Parmi ces solutions, deux modes de commerce organisé qui se ressemblent beaucoup : la franchise et la concession. Ces deux contrats vous permettent de vous affilier à une marque déjà existante sur le marché pour en distribuer les produits. On revient sur le contrat de franchise et le contrat de concession en détails.

Qu’est-ce qu’un contrat de franchise ?

Le contrat de franchise lie le franchiseur au franchisé. Le premier transmet son savoir-faire et sa marque au second, et lui cède une partie de ses droits. Accompagné par le réseau de franchise, le franchisé reste un commerçant indépendant, mais il doit, en contrepartie, verser une redevance au franchiseur.

Fondé sur un accord commercial, ce modèle de développement économique permet au franchiseur d’étendre le rayonnement de son enseigne et au franchisé d’entreprendre à moindre risques. Mais ne franchise pas sa marque qui veut ! Pour cela, il faut que le concept soit rentable, original et facilement duplicable.

Si la franchise est un mode de commerce organisé particulièrement efficace, il est nécessaire de bien choisir son réseau de franchise avant de s’engager pour une durée déterminée de 5 ans minimum, et dix ans maximum.

Qu’est-ce qu’un contrat de concession exclusive ?

La concession repose sur une relation d’exclusivité entre un concessionnaire et son concédant. Le second accorde au premier l’exclusivité territoriale sur l’ensemble ou une partie de ses produits. Le concessionnaire, quant à lui, s’engage à distribuer uniquement les produits du concédant.

Le concédant est un fournisseur. Il désigne un distributeur pour assurer la distribution de ses produits, et ce, de façon exclusive sur un territoire déterminé. Le concessionnaire jouit de la notoriété de la marque du concédant. Le principal avantage réside toutefois dans le fait qu’il est exempt de chercher d’autres fournisseurs pour faire tourner son business.

Le contrat de concession exclusive peut être établi sur une durée indéterminée. Il permet alors une certaine sécurité et pérennité au concessionnaire. Toutefois, la durée peut être déterminée, et dans ce cas, ne doit pas dépasser dix ans. Le renouvellement est alors accordé ou non par le concédant.

Franchise VS concession exclusive : quelles similitudes ?

Si l’on confond souvent la franchise avec la concession, c’est parce qu’elles présentent de nombreuses similitudes. En réalité, elles en comptent plus qu’elles ne comptent de différences. Et si nous faisions le tour des avantages que ces deux modes de commerce organisé présentent ?

La même structure : commerçant indépendant

La concession exclusive et la franchise commerciale permettent de devenir son propre patron et de créer sa propre entreprise. En effet, le franchisé et le concessionnaire sont, d’un point de vue juridique, des commerçants indépendants. Dans le cadre de leur contrat, ils bénéficient d’un droit d’utilisation de la marque et des signes distinctifs de l’enseigne du franchiseur ou du concédant.

La propriété du stock

Qui dit commerçant indépendant dit propriétaire du stock. Et ce, en franchise comme en concession ! Le stock appartient uniquement à l’entrepreneur, et non à l’enseigne. En effet, c’est lui qui achète, distribue et assume la gestion de ses stocks.

L’exclusivité territoriale et l’exclusivité de provisionnement

Dans certains cas, le contrat de franchise peut prévoir des clauses d’exclusivité, comme c’est notamment le cas de la clause d’approvisionnement exclusif ou de la clause d’exclusivité territoriale. Le contrat se rapproche alors fortement de celui de la concession exclusive, qui repose sur le principe même de l’exclusivité territoriale.

Toutefois, attention, ce n’est pas toujours le cas ! Selon les contrats, le franchisé peut vendre d’autres produits que ceux distribués par son franchiseur, et peut même se fournir auprès d’autres fournisseurs, et non exclusivement à la centrale d’achat du réseau.

La rémunération du franchisé et du concessionnaire

La concession et la franchise partagent un concept commun : les redevances. Le franchisé et le concessionnaire versent une redevance au franchiseur et au concédant. Cette rémunération dépend directement de leur chiffre d’affaires, et donc de la santé de leur point de vente. Avant de se rémunérer, les entrepreneurs indépendants doivent donc déduire les frais de structure et les redevances périodiques.

La sélectivité des distributeurs pour le franchiseur et le concédant

En concession comme en franchise, le franchiseur comme le concédant choisit avec qui il souhaite collaborer. La franchise commerciale et la concession exclusive permettent donc de choisir ses distributeurs et s’assurer qu’ils sont tous en phase avec les valeurs de la marque. Un atout pour maintenir une image de marque cohérente sur le territoire national ou international !

Concession VS franchise commerciale : quelles différences ?

Mais alors, si la franchise et la concession se ressemblent tant, comment savoir laquelle choisir ? Il existe des différences entre la franchise commerciale et la concession exclusive, qui vous permettent de faire votre choix selon vos attentes et votre ambition. Faisons le point !

L’exclusivité de la concession

Revenons un moment sur cet aspect. Nous vous l’avons dit, la concession exclusive permet, comme son nom l’indique, de bénéficier de l’exclusivité territoriale sur les produits du concédant. Une notion que l’on peut retrouver en franchise, seulement si le contrat le définit en amont. Toutefois, cela n’est pas systématiquement le cas.

En effet, contrairement à la concession, la franchise ne vous assure pas l’exclusivité de provisionnement et l’exclusivité territoriale. Si la première est plus avantageuse pour le franchiseur ou le concédant, la seconde est évidemment un vrai atout pour le franchisé ou le concessionnaire.

Si vous souhaitez ouvrir une franchise mais ne souhaitez pas faire une croix sur l’exclusivité territoriale, il vous faudra trouver l’enseigne franchisée qui le propose et en discuter avec les franchiseurs avant de signer le contrat.

La transmission du savoir-faire

Dans le contrat de franchise, la transmission du savoir-faire est obligatoire. Autrement dit, le franchiseur s’engage à former le franchisé et son équipe avant l’ouverture du point de vente, et à assurer un accompagnement plus ou moins personnalisé tout au long du contrat. Il s’agit d’une obligation d’assistance.

En concession exclusive, le concédant n’a aucune obligation de transmission de savoir-faire et d’assistance. Le concessionnaire bénéficie simplement de l’autorisation de distribuer l’ensemble ou une partie des produits du fournisseur.

Aujourd’hui, l’accompagnement est le principal avantage de la franchise. Certains réseaux en ont par ailleurs fait leur force. C’est le cas de Cuisines AvivA. Nous mettons l’accent sur la formation, l’assistance et l’accueil de nos franchisés pour qu’ils disposent de toutes les chances de réussir et mener à bien leur projet.

Produits VS services

Vous souhaitez créer une entreprise dédiée au bien-être, comme un salon de massage ou de coiffure ? Ou bien vous rêvez d’ouvrir votre salle de sport ? Ou votre restaurant ? Alors la concession ne vous correspond pas. En effet, face aux particularités du contrat, la concession exclusive s’applique uniquement aux enseignes qui distribuent des produits manufacturés. Elle ne s’applique donc pas aux prestations de services.

La franchise s’adresse quant à elles aux enseignes qui vendent des produits et aux enseignes qui proposent des services, et à celles qui font les deux ! Par ailleurs, la restauration est l’un des secteurs les plus représentés en franchise.

Franchise VS concession : et si on résumait ?

Pour vous aider à y voir plus clair, voici un tableau comparatif permettant de comparer en un coup d’œil la franchise et la concession. Visualisez les avantages et les inconvénients de chacun de ces modes de commerce organisé avant de devenir entrepreneur avec un commerce organisé !

Concession exclusive et franchise commerciale : le tableau comparatif

Franchise Concession
Structure du commerçant Indépendant Indépendant
Exclusivité territoriale Possible, selon les clauses du contrat Oui
Assistance et accompagnement du commerçant indépendant Oui, obligatoire Possible, sans engagement
Transmission
du savoir-faire et formation
Oui, obligatoire Possible, sans engagement
Assistance au franchisé Oui (obligation) Possible, mais pas obligatoire
Propriété des stocks Franchisé Concessionnaire
Rémunération Chiffre d’affaires, moins les redevances et les frais Chiffre d’affaires, moins les redevances et les frais
Durée du contrat 5 ans minimum, 10 ans maximum, renouvelable Indéterminée ou déterminée, 10 ans maximum, renouvelable
Distribution de biens Possible Possible
Prestation de services Possible Impossible

Vous avez des questions ? Contactez-nous, nous répondons rapidement à toutes vos interrogations sur votre projet d’entrepreneuriat. Envoyez-nous votre candidature pour réaliser votre projet de franchise au sein d’un réseau familial, à la notoriété nationale, avec plus de 100 points de vente dans toute la France. Nous vous attendons !



Créez votre entreprise dans le meuble en devenant franchisé.

Vous souhaitez rejoindre un concept gagnant ? Vous souhaitez monter votre enseigne cuisiniste ? Vous avez des interrogations sur la faisabilité d’un projet et les étapes d’ouverture ? Contactez ou prenez rendez-vous avec l’équipe développement AvivA, nous sommes à l’écoute de votre projet.

    • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.